#THINKING ~ Témoignage intoxication métaux lourds

Mon témoignage : Intoxication aux métaux lourds

ERRANCE MEDICALE

J’ai envie d’aborder le sujet de l’intoxication aux métaux lourds sur mon blog car peut être que mon témoignage pourra aider quelqu’un ou être source de réconfort car je sais à quel point il est réconfortant de pouvoir se sentir compris par quelqu’un qui sait réellement de quoi il s’agit, qui ressent les mêmes peines et douleurs physiques.

J’ai commencé à avoir mon premier malaise vagal en 2003, je rentrais des cours à cette époque j’étais en 2nd, j’étais dans un bus bondé de monde, il faisait très chaud et j’ai commencé à voir des points noirs partout, ne plus rien entendre, avoir des sueurs dans le dos et puis j’ai perdu connaissance dans le bus. C’était mon tout premier malaise vagal. Le médecin ne s’est pas plus inquiété que cela car j’avais presque 3h de transport quotidien pour aller au lycée à cette époque car j’étais en école d’Arts Appliqués, il a pensé à du surmenage.

Le problème c’est que ce malaise n’était que le premier d’une longue série de soucis de santé.

Depuis ce moment j’ai refais des malaises de ce type, dans différentes situations, train, métro, bus, fête foraine, grande surface, soirées, sortie de douche etc. J’ai vu de nombreux médecins et à chaque fois le diagnostique du simple malaise vagal tombait, tout ceux qui connaissent ce type de malaise savent qu’il n’y a pas de remède pour l’éviter en dehors de la position allongée avec les jambes surélevées, ce qui n’est pas forcément évident lorsque cela vous arrive par exemple lorsque vous faite la queue à la caisse du supermarché !

J’ai depuis en plus de cela développé un problème d’agoraphobie et de sensibilité aux bruits et à la lumière.

En 2010 suite à d’importants problèmes digestifs et la perte de 8 kilos en presque 2 semaines, j’ai été hospitalisé à la demande de ma gastro-entérologue de l’époque pour des examens approfondis. J’ai subi tout une batterie d’examens médicaux dans une clinique du Chesnay dans les Yvelines dont une fibroscopie / coloscopie. A l’issu de cet examen on m’a dit que j’avais de nombreuses ulcérations de l’intestin et le diagnostique d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin appelée maladie de Crohn. J’ai donc suivi pendant plusieurs mois un traitement à base de corticoïdes et de Pentasa. Mes reins ont mal réagis au Pentasa (constat d’une hématurie macroscopique). Le traitement sous forme de Pentasa granulés à du être interrompu et je suis passé sous Rowasa en comprimé ce qui à supprimé le phénomène d’hématurie. Pendant toute cette période je ne pouvais plus manger de fruits ou de légumes ou tout aliment contenant trop de fibres sans subir le revers de la médaille. Cela à duré longtemps, si longtemps que je ne me souviens même plus à partir de quand j’ai repris une alimentation à peu près normal.

En 2012 j’ai du repasser l’examen de fibroscopie / coloscopie pour le contrôle de la maladie suite au traitement d’attaque puis d’entretien de la maladie de Crohn. Il me semble que j’ai réalisé les examens à la clinique Jeanne D’Arc à Paris mais je ne suis plus sur de moi.

Durant toute cette période j’ai continué à avoir des malaises vagaux assez régulièrement. J’avais décidé de refaire des examens médicaux pour comprendre la source de ces malaises, j’ai vu un cardiologue dans un hôpital du 11e arrondissement de Paris qui m’a refait tous les examens habituels (échographie du cœur, doppler des artères du cou, test du rythme cardiaque sur 24h…) nous avons pu constater une arythmie cardiaque, il souhaitait me mettre sous médicament bétabloquant mais en raison du fait que je suis asthmatique le traitement était fortement déconseillé. Il m’a alors redirigé vers un professeur en cardiologie à l’hôpital Bichat. Je me suis rendue à ce rendez-vous avec le professeur accompagnée de la meilleure amie que l’on puisse rêver d’avoir, qui m’a toujours accompagnée et soutenue dans mes moments les plus difficiles. Cela n’a rien donné de plus comme d’habitude à part une grosse facture.

A nouveau hospitalisée en septembre 2014 à l’hôpital de Boulogne Billancourt pour des examens, on m’annonce une nouvelle réjouissante mais qui malheureusement ne réglera pas mes problèmes, l’intestin va bien, il n’y a plus d’ulcération, Crohn est en rémission, El Hamdulillah !

Et puis la vie a suivi son cours avec plus ou moins de difficultés en fonction des périodes, j’ai refais des malaises vagaux, avec à chaque fois le lot de problèmes qui vont avec: traumatisme crânien, fracture du nez, problèmes ORL… Des journées entières passées dans les hôpitaux à attendre, attendre, attendre…

On me disait toujours avec désinvolture que j’étais « juste » stressée, spasmophile, fibromyalgique…

Et puis j’ai commencé à avoir de plus en plus de vertiges, migraines, insomnies et une fatigue chronique handicapante.

J’ai passé des IRM, vu des ORL, neurologues, ophtalmologues, j’ai réalisé de nombreuses séances de rééducation orthoptique pour les yeux, sans succès, j’ai aussi rencontré un hypno thérapeute durant plusieurs mois, j’étais réceptive à l’hypnose mais cela n’a pas soulagé mes problèmes.

Alors (par dépit ?) on a commencé à me dire que finalement je faisais une dépression et à me prescrire tout un tas de cochonneries que je n’ai jamais pris (AA, AD…)

Mes symptômes : Fatigue chronique, insomnies, vertiges, douleurs musculaire, sensation de poids dans la tête, malaise avec perte de connaissance, sensibilité gluten…

INTOXIQUEE AUX METAUX LOURDS ?

Et puis à force de rechercher par moi-même je suis tombée en fin d’année 2014 sur le livre de Françoise Cambayrac, « Vérités sur les maladies émergentes: fatigue chronique, fibromyalgie, spasmophilie, électrosensibilité, dépression, maladies auto-immunes, allergies, sclérose en plaques, autisme, alzheimer ».

Ce livre m’a d’abord soulagé puis effrayé. Tout le monde devrait le lire à titre d’information…

Il m’a soulagé de par ses témoignages, ces gens qui comme moi doivent tenter de vivre dans une douleur quotidienne inexplicable, doivent affronter l’incompréhension de notre état face aux gens qui nous entourent et surtout le déni Français envers ce problème de santé qui est à mon sens un vrai scandale sanitaire.

  • Ne vous faites JAMAIS poser des amalgames dentaires au mercure pour soigner des caries JA-MAIS
  • Stop la vaccination à outrance attention à vos enfants…
  • Stop l’eau du robinet
  • Attention à ne jamais casser d’ampoules halogène ou basse consommation !
  • Evitez de manger du thon, du saumon…
  • Ne vous faite pas enlever les amalgames sans suivre le protocole stricte décrit dans le livre
  • etc. etc.

Suite à la lecture des deux livres en octobre 2014, j’ai entrepris les démarches pour vérifier cette hypothèse. Il y a très (trop) peu de médecin au fait de ce problème et capable de le traiter en France. J’ai écris à la maison d’édition qui m’a transmis les coordonnées des médecins en France. J’ai pris RV en début d’année le délai d’attente est assez long pour les consultations et j’ai eu mon premier RV le 29 avril 2015 sur Paris.

A l’issu de cette consultation j’ai du passer plusieurs examens sanguins, dont une partie envoyée dans un laboratoire en Belgique (laboratoire Roman Pais) et une autre réalisée dans un laboratoire à Paris.

Suite aux résultats de ces examens (compter 2 mois) j’ai revu le médecin et nous avons convenu d’une date pour réaliser le test de provocation DMPS début juin 2015.

LE TEST DE PROVOCATION DMPS

Le test de provocation est réalisé au cabinet médical du médecin. Il s’agit d’une injection (en deux temps) qui dure à peu près 1h30, nous ne sommes pas seul durant cette injection car cela se fait avec les personnes qui réalisent leurs chélations.

Tarif du test de provocation : 155€ non pris en charge en France.

A l’issu de l’injection il faut attendre il me semble deux heures avant de recueillir un échantillon d’urine à envoyer dans le laboratoire en Allemagne (Micro Trace Minerals Laboratoire).

Tarif à prévoir 83,30€ non pris en charge en France. Vous recevez les résultats une dizaine de jours plus tard par email.

J’ai donc reçu mes résultats et refais le point avec le médecin, surprise, intoxication au plomb en premier puis au mercure.

N’ayant pas d’amalgame dentaire en bouche, le médecin m’explique que cela à pu être transmis par ma mère lors de la grossesse dans le placenta (celle-ci a bien subi des travaux dentaire avant la grossesse), il y a également plusieurs autres sources possible dont l’eau du robinet pour le plomb mais surtout les vaccins ! Etant asthmatique, je devais faire chaque année le vaccin contre la grippe et j’ai eu le fameux vaccin contre l’hépatite B (1996) très controversé ainsi que le Meningitec en 2002 (souvenez-vous mes problèmes ont commencé à se manifester en 2003….hmhm). Bref j’ai trop de métaux lourds dans le corps, c’est dit et vérifié.

Avec mon taux de plomb et mon asthme, le médecin décide que le traitement par chélation se fera au DMSA.

TRAITEMENT PAR CHELATION

J’ai réalisé ma première chélation dans le cabinet parisien début septembre, un vendredi après-midi dans une salle pleine de gens « ravis » de pouvoir parler à des personnes qui éprouvent les mêmes difficultés physiques. Avec toujours le même point commun, des personnes qui ont mis des années avant de pouvoir savoir ce qui leur arrivait.

En complément de la chélation je dois prendre du Zinc chélaté et du Glutathion.

La chélation se passe de la même façon que le test de provocation, une injection en deux temps qui dure 1h30 et un tarif de 155€.

  • A l’issu de la première chélation mes impressions étaient : fort gout métallique dans la bouche, grande fatigue, maux de tête.

  • Ma seconde chélation a eu lieu le 19 octobre 2015. Toujours de la même façon.

Mes impressions : toujours le gout métallique en bouche, fatigue, moins de sensations vertigineuse.

J’espère retrouver un sommeil profond et réduire les insomnies rapidement.

  • La troisième chélation a eu lieu le 26 novembre 2015.

Mes impressions : fatigue très intense, faiblesse générale.

La sensation de fatigue intense se dissipe un peu au bout d’une bonne semaine pour ma part.

  • La quatrième chélation à eu lieu le 11 janvier 2016.

Mes impressions : Fatigue et sensation d’avoir l’esprit plus clair, moins brumeux.

Des douleurs musculaires généralement diffusent surement lié au fait que le produit chélateur bouge et déloge des métaux dans plusieurs endroits différents.

A suivre…

A voir :

 

 

23 réflexions sur “#THINKING ~ Témoignage intoxication métaux lourds

  1. Bonjour,

    Je vais réalisé moi-même un test dans les semaines à venir, je suis avec intérêt votre récit. Avez-vous réalisé votre 5ème séance ?

    En espérant que votre état de santé s’améliore.

    J'aime

  2. Bonsoir, Ca fait environ 8 ans que j’ai divers problèmes jamais expliqués par les médecins. Mais depuis 1 an et demi, je suis gêné au quotidien par des sensations de déréalisation, vertiges, migraines, douleurs diverses… J’ai donc fait des recherches après qu’on m’aie envoyé chez un psy et donné des antidépresseurs… Je suis tombé sur les mêmes bouquins que vous et je suis allé voir un médecin pratiquant les chélations à Paris qui m’a fait réalisé des tests (prise de sang, encéphaloscan …) et fait prendre des compléments en attendant de réaliser le test de provocation. Entre temps, j’ai lu pas mal de chose sur internet et notamment les maladies véhiculées par les tiques. Je suis allé voir un infectiologue qui, après prise de sang, aurait trouvé des traces d’infection et m’a mis sous antibiotiques (plusieurs séquences différentes) entre début novembre jusqu’à la fin du mois de mars, mais je ne ressens pas d’amélioration. Bref, j’ai envie de faire le test mais après avoir lu pas mal de mauvaises expériences, j’ai du mal à passer le cap. Dans le livre de Françoise Cambeyrac ça parait être la solution miracle, mais ça n’a pas l’air d’être anodin non plus. En tout cas, merci de partager votre expérience.

    J'aime

    1. Bonsoir Mael, quel est le médecin que vous voyez sur paris ? le même que moi ? (si vous reconnaissez le cabinet sur les photos…) à chacune des chélations que j’ai faite jusqu’à présent j’ai rencontré des gens qui pratique les chélations quotidiennement depuis parfois de nombreuses années. Les problèmes varient en fonction de l’age, de la durée d’intoxication, de la façon dont a été contaminé…personne ne réagit de la même façon c’est certain. Nous ne sommes pas entendus dans nos souffrance et l’handicap que cela constitue au quotidien donc c’est une voie potentiel pour nous aider. Tentez au moins le test pour avoir un retour sur vos taux avant de prendre la décision de poursuivre ou non les chélations. Courage !!! 🙂

      J'aime

  3. Bonjour,

    Je ne vois pas la même personne que vous. Je suis allé sur le site IBCMT et c’est la seconde personne que je vois, une femme. Pour mon malheur, j’ai des plombages depuis une vingtaine d’années et elle me dit de d’abord les retirer avant de commencer les chélations, soit l’inverse de ce qui est écrit dans le livre. La dentiste qu’elle m’a recommandée a l’air très bien et pratique la dépose de A à Z correctement. J’ai également eu les mêmes vaccins que vous avec la fameuse hépatite B au collège.
    Je vais continuer sur ce chemin et voir si je vais enfin retrouver une santé pour entrer dans la trentaine !

    Bon courage également et merci !

    J'aime

    1. Nous avons le meme age et les mêmes problèmes, ce n’est pas très glorieux mais nous allons y arriver ~Inchallah ! Pour la dépose des amalgames je sais que la ou je fais les chélations ils conseillent de faire la dépose le jour de la chélation, il faut tout de suite enchainer sur une chélation en fait, ca demande un peu d’organisation dans les RV mais cela évite de répandre le mercure dans l’organisme. En quoi consiste encephaloscan dont vous avez parlé ? Merci

      J'aime

      1. Bon, alors je pense que je vais faire le test et, si ça se passe bien, j’irai chez le dentiste et je continuerai. L’encéphaloscan, d’après ce que j’ai compris, ça permet de voir le débit sanguin par zone du cerveau et de voir s’il est bien alimenté en oxygène. Je suis un peu dubitatif sur la méthode et les conclusions mais bon, quand on trouve un médecin qui nous écoute et ne nous prend pas pour des cinglés, on est prêt à faire ces nouveaux examens s’il nous dit que ça lui donne des informations sur notre état de santé ! (exemple pour des personnes électrosensibles : http://emovmouvement.eklablog.com/sante-n-2-v2-encephaloscan-comparatifs-avant-apres-eviction-a119683486).

        Sinon, malgré vos maux de têtes, avez-vous quand même ressenti un mieux sur d’autres symptômes après ces quelques séances ? (sommeil, vertiges, tête lourde ?)

        J'aime

      2. OK merci effectivement je n’avais jamais entendu parler de cet examen ! Disons que j’ai des moments « clairs » mais qui ne durent pas. En meme temps je n’en ai fais que 4 pour le moment et c’est peut etre signe du mouvement des métaux. Après j’ai rencontré des gens qui ne pouvait plus marcher ni se déplacer avant de commencer les chélations et qui désormais revivent…

        J'aime

      3. C’est quand même encourageant de croiser ces personnes. Je ne tombe que sur des commentairs de gens qui ont eu une mauvaise expérience, des gens qui conseillent de ne pas le faire… Y a de quoi se dire, soit il y a une majorité de personnes qui le supporte mal, soit les personnes qui vont bien et s’en sortent ont tellement été mal pendant des années qu’ils ne veulent plus en parler pour passer à autre chose. Enfin, ça fait plaisir de parler à une personne dans la même situation !

        J'aime

    1. Bonjour Mady,
      merci pour votre commentaire,
      Suite à ma dernière chélation j’ai déménagé et je suis tombée enceinte j’ai donc totalement arrêté le traitement.
      Les premières chélations m’ont fait beaucoup de bien mais je ne suis pas encore guérie pour autant je pense qu’il aurait fallu poursuivre encore plusieurs mois.
      Ou en êtes vous de votre coté ?

      J'aime

    1. Bonjour Fox,
      merci pour votre commentaire,
      Suite à ma dernière chélation j’ai déménagé et je suis tombé enceinte j’ai donc totalement arrêté le traitement.
      Les premières chélations m’ont fait beaucoup de bien mais je ne suis pas encore guérie pour autant je pense qu’il aurait fallu poursuivre encore plusieurs mois.
      Ou en êtes vous de votre coté ?

      J'aime

  4. Très intéressant, ma fille est malade depuis l’âge de 17 ans elle en a 24 aujourd’hui .
    Je viens de lire F. Cambeyrac et je retrouve ses symptômes dans son livre.
    Je cherche pour elle .
    L’aluminium ou le mercure me semblent impliqués : il ya bcp de symptômes communs avec aussi d’autres maladies (Lyme, etc..)
    Avez vous continué vos chélations?
    Allez vous mieux?
    Je suis en région parisienne et cherche un médecin chelateur pour ma fille.

    J'aime

    1. Bonjour et merci pour votre réaction. Ou en êtes vous dans votre recherche ?
      De mon coté après ma dernière chélation j’ai déménagé et changé de région et je suis tombé enceinte j’ai donc totalement arrêté le traitement.
      Le traitement m’a fais du bien mais je ne suis pas guérie, je pense qu’il aurait fallu traiter encore durant des mois.
      Mon médecin était sur Paris, avez vous trouvé un médecin ?

      J'aime

      1. Bonjour ,
        Je suis tombee sur votre blanche recit, cela m a rassuré .
        J habite à Paris , Pouvez vous me dinner le nom de votre medecin s il vous plait en MP
        Merci beucoup

        J'aime

  5. Bonjour,

    Félicitations pour votre grossesse !

    g reconnu sur la photo, la salle de chélation du dr, c’est mon doc aussi, j’habite à 700km de paris mais cela ne m’a pas empêché de parcourir ce trajet là, pour la peine, g demander un traitement oral pour éviter les frais de transport.

    Mes symptomes sont très psychiques : angoisses permanentes, oppressions thoraciques, crânes et tronc pris dans un étau, irréalité constante, déprime, perte de poids… j’en passe la liste est trop longue, mes symptomes se sont amplifiés violemment après un fraisage de 3 molaires molaires pour y placer des couronnes : c’était affreux ! envie de me pendre ! je souffre aussi d’incompatibilité avec les couronnes qui m’ont été placées, mon porte monnaie va prendre un coup sévère, mais pour recouvrer la santé, je suis prête à tout car attendre dans ces conditions, c’est tout simplement impossible, invivable !

    Lyme resiste s’installe sur les terrains intoxiqués, et le traitement ne marchera pas tant que la personne ne se désintoxiquera pas en premier lieu, le doc de paris est calé sur ce sujet (dixit F Cambayrac)

    Cellier, quels sont les symptomes de votre fille?

    J'aime

      1. Merci à vous aussi ! je le souhaite aussi à tout ceux qui souffre !

        oui, il m’a fait faire le test au DMSA, g trop de mercure, nickel, bismuth, plomb et cadmium

        les effets des deux iv que j’ai faites ont été plutôt positifs, mais au bout d’une semaine, c’est la rechute et là c’est affreux de nouveau, car j’avais la sensation que j’étais en train de m’en sortir …

        le traitement par orale se passe bien aussi, mais il y a toujours ces rechutes, moins fortes car forcément les effets positifs des gélules sont moins importantes qu’avec les IV

        j’espère m’en sortir, g 4 enfants et c’est dur pour eux aussi ! mes journées sont rythmées par mes angoisses (irraisonnées).

        et vous combien d’IV avez-vous fait avant de vous sentir mieux ?

        on peut continuer à communiquer par mail svp, mon mail c’est ms.mhadi@hotmail.fr

        J'aime

  6. Bonjour unicorninthecity

    Cest avec grande émotion que je lis ton histoire.
    Peut on rentrer en contact , jhabite Paris et je souffre depuis 10 ans de tous ces maux.depuis la pose damalgame en bouche.
    Je ne cessais de le dire au medecin et au dentiste, aux specialistes, mes maux viennent des amalgames.on ma pris pr une malade imaginaire.
    Jademahal1@hotmail.fr
    Jai grand besoin daide et dinfos je commence un grand combat.insha allah.avec la volonté de Dieu

    J'aime

  7. Bonjour, je vous suggère de rencontrer le docteur Chervet à Nyon (suisse) qui est un spécialiste
    de ce genre d’intoxication.
    Courage
    Un frère chrétien

    J'aime

  8. Bonjour Unicorninthecity, c’est Françoise Cambayrac, Une de mes lectrices m’a parlé de votre blog que je ne connaissais pas. Votre témoignage est super bien fait, merci de partager votre expérience, d’avoir présenté mes livres, et d’avoir à coeur d’expliquer la démarche test/chélation. Cela va aider beaucoup de malades rejetés partout.
    Je vous écris pour vous dire que j’ai repris l’édition de mes livres par moi même en 2015, et les couvertures que vous avez mises en photo dans votre témoignage ne sont plus d’actualité depuis 3 ans.
    Je suis donc mon propre éditeur, et les livres ont changé de visuel. Les nouvelles et 8 ème éditions ont été réactualisés, et sont mises à jour tous 18 mois environ. Elles sont augmentées de nouveaux témoignages de guérison mais aussi de nouveaux éléments, très instructifs pouvant apporter un nouvel éclairage : http://francoise-cambayrac.org
    N’hésitez pas à me contacter sur mon e mail si vous souhaitez obtenir d’autres renseignements.
    Mes amitiés
    Françoise

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s